Back to home
in Montagne

Un jour, je ferai le Mont-Blanc

  • 1 septembre 2018
  • By Nicolas
  • 33 Comments
Un jour, je ferai le Mont-Blanc

Le Mont-Blanc, un rêve de gosse. Plus que jamais, l’envie de grimper le sommet de l’Europe me trotte l’esprit…

Je n’ai pas l’habitude de réaliser des articles coup de gueule ou sur mon état d’esprit. Mais revenant de la montagne et ayant encore une fois admiré le Mont-Blanc, j’ai eu envie de parler de ce projet un peu fou et d’avertir mes lecteurs sur cette ascension, qui connait des dérives et des accidents de plus en plus nombreux année après année.

D’où vient cette envie de sommet ?

Depuis tout petit, vous le savez, je pars à la montagne tous les étés avec mes parents. Certes ce n’est pas de la haute-montagne, mais de bonnes grosses randos qui peuvent monter jusqu’à 2 500 mètres.

Cette année, c’est d’ailleurs la 1ère fois depuis bien longtemps que je n’y suis pas allé avec mes parents… alors j’ai quand même décidé de faire un week-end de 4 jours en bivouac autour du Tour des Fiz, près de Chamonix.

Chaque année, je me lance des défis sportifs. Semi-marathon, puis Marathon, puis Trail et bientôt Triathlon. Mais s’il y a bien un défi au-dessus des autres, c’est… l’ascension du Mont-Blanc.

Cette idée m’est venue assez naturellement. Je fais pas mal de cardio, j’aime la montagne et la neige/le froid (sans doute suite à mon voyage en Islande), j’adore les voyages et les paysages, et le dépassement de soi est l’un de mes dadas.

C’est de là que me vient cette idée un peu folle de grimper le Mont-Blanc, toit de l’Europe, avant de peut-être continuer sur des sommets plus hauts dans le monde.

Mais suis-je vraiment prêt pour l’ascension du Mont-Blanc ?

Etant donné mon niveau sportif / de cardio et mes nombreuses péripéties en montagne, je me suis clairement dit que je pouvais faire l’ascension assez « facilement ».

Mais plus le temps passe, plus je vois les accidents qui s’y déroulent, et tous les copains blogueurs (dont Céline de Globetrekkeuse) qui ont réalisé cette expérience me recommandent de ne pas réaliser cet exploit sans avoir testé d’autres sommets « plus petits »…

Alors personnellement OUI je me sens prêt. En tout cas psychologiquement. Après, je n’ai jamais fait de montée aussi haut, alors je vais tout de même écouter les avis de professionnels et réaliser des petits stages au préalable afin de m’habituer à la haute-montagne, histoire de me préparer à monter à plus de 4 500 mètres d’altitude.

Mon coup de gueule sur le Mont-Blanc !

Depuis plusieurs années, le nombre d’accidents augmente chaque été. Pourquoi ? Parce qu’à cause des aménagements réalisés, les gens pensent que grimper au sommet du Mont-Blanc est facile, qu’il suffit de payer un refuge et un guide et hop, les doigts dans le nez je grimpe à 4810 mètres.

Tellement facile qu’il faut limite faire la queue pour toucher le sommet du Mont-Blanc. Hallucinant !

Je tiens tout de même à rappeler que le Mont-Blanc culmine à 4 810 mètres, et qu’en plus de la difficulté physique de l’ascension (moins d’air donc plus de mal à respirer), il y a la technicité de l’alpinisme et de la haute-montagne : neige, nuages, froid, pierres, crevasses, ravins de 1 500m à droite et à gauche, bref ce n’est pas une simple randonnée !

Il faut aussi savoir que de nombreuses agences de voyage, pour vendre plus, disent qu’avec un simple entrainement physique, l’ascension est vraiment simple… il y a donc de quoi s’inquiéter…

Je suis tombé aussi sur une vidéo assez parlante, expliquant bien les dérives du Mont-Blanc. Je vous laisse la découvrir si vous avez aussi l’envie de faire cette ascension.


Faut-il boycotter le Mont-Blanc ?

Depuis plusieurs années, le Mont-Blanc est devenue une sorte d’attraction touristique dans les Alpes. Des centaines d’alpinistes tentent l’ascension chaque jour, au détriment de leur vie et de celles des autres. Rien que cet été, pas moins d’une dizaines de gens sont morts et des centaines d’interventions des secours dans le Massif du Mont-Blanc.

Certes c’est la nature qui est reine, et les éboulements ou chutes de neige sont imprévisibles. Mais quand on voit certaines personnes qui tentent l’escalade en tongs (oui oui), voire des lituaniens qui amènent un mât de 10 mètres pour planter le drapeau au sommet de la montagne… Mais où va le monde !

vue-lac-blanc

Je dirais qu’il ne faut pas boycotter le sommet, ni d’autres projets personnels parce qu’ils sont noirs de monde (sinon je ne retournerai jamais en Islande!). En revanche, je pense qu’il y a pas mal de mesures à mettre en place, plus ou moins difficilement :

  • Mettre des quotas et limiter l’accès ?
  • Interdire le camping sauvage ou le contrôler encore plus
  • Autoriser la montée uniquement aux gens qui ont réservé les refuges (en particulier du goûter)
  • Mieux contrôler les agences de voyage et la description de leur « produit »
  • Faire rêver avec d’autres montagnes, d’autres sommets, parce qu’il n’y a pas que le Mont-Blanc qui doit faire rêver !

Je ne suis pas expert, je me trompe sûrement et il doit exister d’autres solutions, parlons-en !

Même si je serais le 1er à dire « J’ai fait le Mont-Blanc », d’autres montagnes sont tout aussi belles et méritent d’être découvertes !

Alors est-ce que je tente l’escalade du Mont-Blanc ?

Vous l’aurez compris, je vais reconsidérer mon projet et tenter au moins 2 stages d’alpinisme histoire de m’habituer à l’altitude et apprendre les gestes de la haute-montagne. Si vous avez des conseils, des organismes ou des guides de pour cette ascension ou des stages de quelques jours, n’hésitez pas à me conseiller !

Et si vous vous sentez de tenter l’ascension, n’hésitez pas à me prévenir car je cherche un ou des coéquipiers

Cet article a été écrit aussi dans le cadre du Rendez-vous mensuel En France Aussi qui a pour objectif de mettre en avant nos belles contrées françaises, organisé par le blog Le Coin des Voyageurs. Ce mois-ci, le sujet est choisi par Pauline de Petites Evasions Grandes Aventures

Nous vous faisons aussi gagner une Smartbox « Week-end Insolite » ! Il suffit de commenter cet article ainsi que sur le groupe Facebook du Rendez-vous !

By Nicolas, 1 septembre 2018
  • 33
Le Tour des Fiz en 20 photos
33 Commentaires
  • Martine Barbier
    1 septembre 2018

    On a tous des rêves dans la vie, qui finissent par devenir réalité ou tomber dans les oubliettes. Sans rêves que serait la vie ??? En effet gravir le Mont Blanc n’est pas une simple petite randonnée, cela se mûrit des mois et des années à l’avance ! Merci pour cet article fort intéressant.

    • Nicolas
      1 septembre 2018

      Tu as tout a fait raison. Mais le problème c’est que j’ai beaucoup de rêves et jai deja 31 ans haha

  • Caro
    1 septembre 2018

    L’ascension du Mont-Banc, ça doit être une superbe aventure, un objectif, un dépassement, la réalisation d’un rêve… C’est du moins l’idée que je m’en fais (idée lointaine car je suis loin d’avoir les capacités sportives pour la réaliser). Moi je me contente de randonnées aux dénivelés en accord avec mes possibilités physiques, en famille, et j’adore ça, c’est tellement beau. Mon mari lui est accro à la montagne, je le suis (aux ravito !) sur des ultra trails, et je trouve ça beau, c’est à chaque fois une aventure personnelle fantastique.
    Le Mont-Blanc aujourd’hui, comme on le voit dans les médias, a l’air d’être devenu une autoroute, un lieu quelconque qu’il faut avoir fait, où se montrer en selfie, c’est dommage je trouve. Mais à chacun son opinion… Toujours est-il de vu d’en bas, le Mont-Blanc garde toute sa magie…
    Merci pour cette réflexion, j’ai beaucoup aimé.

  • Pierre
    1 septembre 2018

    Superbes ces belles photos du mont Blanc (avec un ciel bleu en bonus !!). Quand tu t’apprêteras à monter au sommet, dis-le nous pour qu’on puisse te soutenir dans cette merveilleuse aventure. A bientôt !

  • Mathilde
    1 septembre 2018

    Moi aussi le Mont Blanc me tente mais apres un trek au Népal qui culminait à 4200 m je cours moins apres l’altitude (et surtout le changement rapide d’altitude comme Pour l’ascension du Mont Blanc).
    J’ai lu cet été un article dans le Monde qui expliquait qu’en Europe la Haute montagne serait bientôt plus dangereuse en été qu’en hiver à cause du dégel du permafrost qui occasionne de plus en plus d’éboulement mortel. Du coup faudrait pas attendre trop longtemps avant que la montagne ne devienne impraticable.
    Par contre ce qui me tente bien mais que je repousse chaque année c’est la randonnée du Grand tour du Mont Blanc. J’espère en 2019 lol !

  • Cecile
    1 septembre 2018

    Un bien chouette projet qui en effet bien préparé est surement tout à fait réalisable. Je te le souhaite de tout cœur !!

  • Globetrekkeuse
    1 septembre 2018

    Si tu te sens prêt, c’est que tu dois certainement l’être.
    Perso, je n’étais pas sûre de l’être avant de tenter l’aventure… mais je dois dire que cette modestie m’a aidé à atteindre le sommet car j’ai vraiment fait très attention (plus encore que mes coéquipiers) à chaque signe de douleur, fatigue, inconfort, que mon corps me donnait tout au long de l’ascension, afin d’y remédier avant qu’il ne soit trop tard !
    Je te conseille tout de même d’aller tester ton MAM vers les 4000 mètres avant, et de choisir des coéquipiers qui t’assureront une bonne ambiance de cordée.
    Je te souhaite de réaliser ce rêve, avec sueur et bonheur !

  • Estelle
    1 septembre 2018

    Ta reflexion est intéressante et la vidéo aussi. En effet, entre randonneur et alpiniste c’est totalement différent. Je suis randonneuse et je fais beaucoup d’activités un peu extrêmes en initiation avec des guides diplômés (canyoning, escalade de glacier…). Pour autant, je ne pense pas avoir les moyens ou les capacités physiques pour gravir un jour le Mont Blanc. Les gens sont inconscients. J’avais lu un article comme quoi sur l’Everest, ce sont les cadavres qui servent de balisage. Il y en a tellement qu’ils indiquent le chemin à suivre. Ça m’avait choquée d’apprendre ça. C’est aussi un peu l’autoroute l’Everest.

    • Nicolas
      2 septembre 2018

      Arf je ne savais pas que l’Everest était aussi mortel que ca… c’est sûr que la course à la performance, même pour des débutants, devient dangereuse…

  • Anne
    2 septembre 2018

    Les photos sont magnifiques!Evidemment, c’est mythique…
    Quand je vois que je réussis à faire un malaise au Pic du Midi, on va attendre un peu pour le Mont Blanc!

    • Nicolas
      2 septembre 2018

      Haha oui j’ai vu ca, peut-être que tu es montée trop vite ? Ou tu n’as pas l’habitude de la montagne ?

  • MILLA
    3 septembre 2018

    Gravir le Mont blanc ne m’a jamais attirée, je suis déjà bien contente de pouvoir l’apercevoir régulièrement depuis mes montagnes de Grenoble (je l’ai vu encore ce weekend!). Et je suis tout à fait d’accord avec toi : il y a d’autres montagnes, il n’est pas indispensable de faire celle-ci qui en paye déjà le prix cher !
    J’aimerai un jour faire une rando à plus de 4500 pour voir ce que sa fait (j’ai eu un avant-gout en Argentine mais on est montés en voiture donc sa compte pas lol!
    Je serai curieuse d’avoir un retour d’expérience sur tes futurs stages de haute montagne !

  • LadyMilonguera
    4 septembre 2018

    Fabuleuses ces photos !

  • Pauline
    4 septembre 2018

    Tout un projet ! Je ne sais pas si tu as vu mais apparemment il faudra bientôt un permis pour gravir le Mont-Blanc, j’ai vu un article à propos de ça aujourd’hui justement. Et je pense que tu as tout à fait raison, il faut trouver des solutions pour éviter que trop de personnes et, a fortiori, celles qui ne sont pas bien préparées se lancent dans une telle ascension. Ce n’est pas quelque chose à faire à la légère et tu as bien raison de vouloir faire des stages avant de te lancer. Et si finalement tu grimpes tout là-haut, je lirais ton article sur cette ascension avec grand plaisir !

    • Nicolas
      23 septembre 2018

      Oui c’est marrant le timing de publication de la nouvelle « loi », je suis tout à fait pour si cela peut améliorer l’ascension!

  • Mali
    7 septembre 2018

    Clairement, même si j’avais un bon niveau physique, je ne tenterais pas le Mont Blanc sans faire quelques sommets avant, niveau gestion de l’altitude etc c’est quelque chose, et cette année 2017/2018 nous a bien sensibilisés à ses risques.
    En tout cas j’espère que tu réaliseras vite ce projet

  • Joh&Max
    7 septembre 2018

    C’est dans nos projets aussi ! Un grand rêve pour les amoureux de la montagne que nous sommes ! Mais comme tu dis, un tel périple doit se faire en bonne et due forme et non à l’arrache comme beaucoup le font. Nous revenons du Pérou, ou nous avons fait plusieurs treks en haute montagnes avec des altitudes à plus de 5000m et on a vu des personnes en jogging, en converses ou encore en mocassins !!! Sans parler de ceux qui se lancent dans de tels périples sans aucune acclimatation… et qui frôle le malaise car le corps n’est pas habitués à l’altitude ! Ce qui peut vite devenir un gros danger…

    Avant de tenter une telle ascension, il est prudent dans un premier temps de tester l’effet de l’altitude sur ton corps autour des 4000m. Même si le mal est montagnes est propre à chacun, il est conseillé de boire énormément d’eau, 3L par jour dont 1L de ces 3L entre le levé et le petit-déjeuner, histoire bien oxygéner le sang des le début de la journée. Ensuite il faut y aller progressivement et ne pas hésiter à ralentir le pas. Au Pérou on a vu des gens marcher à toute vitesse, résultat, une fois à 4000m ils étaient dans le rouge total… Nous concernant c’était notre première expérience tout là-haut et 0 mal des montagnes à déclarer en 3 semaines de voyage. On à qu’une envie aujourd’hui : retenter ce type d’aventure qui devient vite une addiction ! Plus c’est haut et plus c’est beau ! ^^

  • SYLVIE
    10 septembre 2018

    Faire de longues ou difficiles randonnées, et gravir le Mont-Blanc, ça n’a bien évidemment rien à voir. Ce n’est pas la même dimension, le même univers… Gravir le Mont-Blanc relève de la Haute Montagne avec un grand « H », et ce n’est certes pas à la portée de tout le monde. J’ai vu un très très beau documentaire cette année (à l’occasion d’une soirée privée réalisée à Nantes par le magazine « Outdoor ») sur l’ascension de la Meije par 2 jeunes filles (bien entraînées) avec un guide. Et déjà, ça calme ! Alors le Mont-Blanc… Je ne peux donc que t’encourager dans ta démarche de réaliser des stages et de grimper d’autres sommets avant le Mont-Blanc. Et en contactant le bureau des guides de Chamonix, je pense tu auras tous les conseils nécessaires pour faire une bonne préparation au préalable. Ensuite tu pourras le réaliser ton rêve, et c’est vraiment ce que je te souhaite de tout coeur !

  • aurelie@travelingaddress
    10 septembre 2018

    Bonne idée ces stages d’alpinisme! Clairement, je ne suis pas prête à y monter mais peut être un jour! En effet, mieux vaut être prudent …

  • Marion
    18 septembre 2018

    J’ai vu de nombreuses photos de l’ascension du Mont Blanc par Vincent quand il avait 13 ans, avec son père et son grand père. A savoir qu’ils avaient tous les trois une excellente condition physique et étaient habitués à la montagne. Alors je me suis dit « moi aussi, pourquoi pas ? » Effectivement, l’attrait grandissement et le nombres d’incidents ces derniers temps me décourage un peu, je me dis que finalement, le Mont Blanc il est aussi beau de loin. J’adore voir sa silhouette quand je randonne, j’adore me dire que là-haut, c’est un autre monde, un peu inaccessible. Alors, peut-être qu’un jour je me formerais à l’alpinisme pour gravir des sommets, mais pour l’instant, j’en grimpe de plus petits et c’est bien aussi ! Merci pour ton article, une belle réflexion !

    • Nicolas
      23 septembre 2018

      Je suis tout à fait d’accord avec toi, ca dépend des personnes et j’adore le voir de loin… mais plus je le vois et plus j’ai envie d’y grimper haha

  • tania
    20 septembre 2018

    je te souhaite de réaliser ce projet
    c fou cette inconscience de certain: les gens en tongs j n ose y penser

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Suivez-moi sur Facebook !
Suivez-moi sur Instagram !

@weekend_evasion