Back to home
in Espagne, Inspiration

Visiter les Canaries : différences entre les îles

  • 13 décembre 2016
  • By Nicolas
  • 0 Comments

Depuis les événements en Tunisie et Afrique du Nord plus généralement, les îles Canaries sont devenues une « destination report ». Partons ensemble visiter les Canaries !

Situé au large du Maroc, l’archipel des Canaries est composée de 7 îles principales très volcaniques :

Malgré la longue distance qui sépare l’archipel et l’Espagne, les Canaries font partie des communautés autonomes espagnoles, au même titre que les Baléares.

Les 7 îles principales des Canaries sont vraiment différentes. Certaines sont volcaniques, d’autres possèdent une nature luxuriante, certaines possèdent des plages de sable blanc alors que pour d’autres, ce sera du sable noir volcanique. Difficile de s’y retrouver dans cet archipel. Je vous propose de décrire chacune des îles, et vous n’aurez plus qu’à faire votre choix !

Lanzarote

Cette île des Canaries, ayant pour capitale Arrecifce, est l’une des plus volcaniques de l’archipel, et est d’ailleurs reconnue « Réserve de la biosphère » par l’Unesco. Lanzarote est formé aux 3/4 par de la lave formée par les éruptions depuis le 17e siècle, par pas moins de 100 volcans ! Impressionnant ! On ira donc assez peu pour le farniente (très peu de plages au sable blanc), plutôt pour les paysages que l’on n’a pas l’habitude de cottoyer

A visiter à Lanzarote :

  • Le parc National de Timanfaya, aussi appellé « Montagnes de feu » (« Montañas del Fuego » en espagnol) : ce parc au sud-ouest de l’île est ultra connu pour ses 32 cônes volcaniques formés par de multiples éruptions, transformant les paysages en mer de lave pétrifiée. Un endroit lunaire à visiter absolument aux Canaries.
  • La vallée de La Geria, où vous partirez en excursion pour visiter les nombreux champs de vignes au pied du volcan. Personnelement j’adore ce vin blanc (j’ai gouté le vin blanc, assez sucré et parfumé).
Pieds de vigne au pied du volcan Teide

Pieds de vigne au pied du Teide

  • Le Mirador del Río, un point de vue à 475m de hauteur, permettant une vue à couper le souffle sur tout le nord de Lanzarote, voire même des Canaries.
  • La cueva de los Verdes (« grotte des verts » en français) est une sorte de tube de lave, aménagée pour le tourisme, de 6km de long tout de même lié à l’activité de « La Corona » (non pas la bière, le volcan !)

  • La lagune verte appellée aussi « Charco de los Clicos », une plage à l’eau verte à cause des algues présentes dans l’eau

Fuerteventura

Plus vieille île des Canaries (environ 20 millions d’années tout de même), également reconnue « réserve de la biosphère », Fuerteventura « l’Africaine » est très aride, voire désertique, et très plate (son point culminant n’est que de 807m). Les paysages de l’île principalement constitués de dunes formées par le sable et le vent « chergui », ainsi que de merveilleuses plages de sable blanc et aux turquoise pour les amateurs de farniente et de sports aquatiques.

A visiter à Fuerteventura :

  • Les dunes du Parc Naturel de Corralejo offrent un spectacle époustouflant, mêlant dunes de sable blanc et océan à perte de vue.

  • Le Mirador de Morro de Vellosa et ses statues géantes des neuf rois indiens de Tenerife, appelés « guanches ». Situé au centre de l’île, ce lieu vaut vraiment l’arrêt, car depuis le mirador vous pourrez y admirer les paysages sauvages de Lanzarote, sans dunes comme sur la côte, et formés de collines à la couleur ocre.
  • Les salines del Carmen, qui comme le dit son nom, est l’endroit où le sel est obtenu après plusieurs semaines d’évaporation

Tenerife

C’est l’île la plus grande des Canaries (et de ce fait la plus peuplée avec 1m d’habitants), avec notamment le volcan Teide qui est le point culminant de l’archipel dont la hauteur est de 3 718 mètres tout de même ! Elle est aussi l’une des plus visitées par les touristes, offrant non seulement de jolies plages (de sable noir ou blanc, à vous de choisir) pour lézarder et des pics volcaniques pour les plus sportifs et autres amateurs de paysages hors du commun.

volcan teide

Le volcan Teide

Activités à Tenerife :

  • Visite du parc national du Teide, avec de nombreuses randonnées aux alentours du volcan
  • Visite de la capitale Santa Cruz de Tenerife (avec notamment son célèbre carnaval en février qui est considéré comme le 3e carnaval le plus connu au monde, le musée de la nature et de l’homme et le temple maçonique)
  • Les falaises des géants (« Acantilados de Los Gigantes »), des murs verticaux de près de 500m le long de la mer consituées de basalte, comme en Islande
  • Les pyramides de Guimar
  • L’observation unique de cétacés au large de l’île, entre Tenerife et La Gomera

Grande Canarie

Ile assez étonnante, au relief très montagneux en son centre et plus plat sur les côtes, c’est pourquoi les locaux la comparent souvent à un continent. Plus de 45% du territoire est reconnu « réserve de la biosphère » ! A visiter notamment la capitale de l’île, Las Palmas, qui ressemble entièrement à une grande métropole européenne, ou encore les nombreux canyons valonant le centre de l’île et creusant les montagnes canariennes, rappellant les canyons ouest-américains.

Mirador El Guriete

Mirador El Guriete

La Gomera

Possédant un parc national (le parc de Garajonay) et un sifflement local (le « silbo gomero ») reconnus au patrimoine mondial de l’UNESCO, et inscrite comme réserve de biosphère, l’île de La Gomera est assez peu connue et visitée, malgré tout son charme et ses paysages magnifiques offrant de nombreuses rando’ au coeur de la nature.

A visiter à La Gomera

  • Le Parc national de Garajonay est sans doute le lieu touristique le plus connu de La Gomera, grâce à l’Alto de Garajonay, point culminant de l’île à 1487m de hauteur, ainsi que par sa forêt humide abritant plus de 150 espèces endémiques de l’île
Parc national de Garajonay

Parc national de Garajonay

  • Les falaises basaltiques de Los Organos, accessibles uniquement en bateau
  • L’observation des cétacés comme pour Tenerife

La Palma

Ille très boisée et verdoyante grâce à sa forte humiditée, reconnue réserve de la biosphère comme presque toutes ses sœurs, La Palma est composée de trois grands volcans (la caldeira de Taburiente, la Cumbre Vieja, et la Cumbre Nueva. Ses plages volcaniques n’attirent que très peu les touristes, qui viennent plutôt sur l’île pour de belles randonnées le long des volcans.

A voir notamment le parc « La Caldeira de Taburiente », classé depuis 2002 « réserve de la biosphère », où vous pourrez vous immerger dans une nature luxuriante et majestueuse.

El Hierro

Sans doute la plus sauvage et épargnée par le tourisme de masse, « l’île de fer » a connu beaucoup d’effondrements au cours des siècles, lui donnant ainsi sa forme actuelle en triangle. Son nom vient d’ailleurs de la couleur sombre de ses falaises. El Hierro est clairement l’île qu’il faut visiter si vous voulez fuir le tourisme de masse et se ressourcer dans la nature.

Une des ses particularités est qu’El Hierro est autonome en énergie depuis 2014 grâce à l’utilisation de nombreuses énergies renouvelables (mix entre les éoliennes, une centrale hydraulique et une usine de dessalement de l’eau).

El Hierro

El Hierro

 

Alors, vous voyez que ces îles sont toutes très différentes, et surtout valent toutes le coup. Alors plutôt que de rester 1 semaine sur une île, pourquoi ne pas envisager un petit roadtrip pour partir à la découverte des Iles Canaries ? Pour continuer votre lecture, visitez aussi l’article de Carigami qui parle des Canaries et des Baléares, les collègues blogueurs Trace Ta Route et Découvre le Monde pour encore plus d’évasion !

Crédits photos sous licence Creative Commons : Lanzarote, champs de lave, Fuerteventura, le TeideGrande Canarie, Parc de GarajonayLa Palma, El Hierro

By Nicolas, 13 décembre 2016
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Suivez-moi sur Facebook !
Suivez-moi sur Instagram !

@weekend_evasion