La randonnée au Lac blanc : itinéraire, conseils et photos

Comme tous les mois d’août depuis 20 ans, je me rends à la montagne respirer le bon air et pour faire de la rando. Cette année, j’ai eu l’occasion de faire la randonnée du Lac Blanc… un véritable coup de foudre ! Suivez le guide et foncez à Chamonix 🙂

Si vous suivez le bloc, vous savez que j’adore la montagne en été. Quand me me rends d’habitude au Grand-Bornand, je reste dans le coin des Aravis. Mais cette année, pour changer, j’ai décidé de m’éloigner un peu et d’aller randonner vers Chamonix, le temps me le permettant.

En regardant pas mal de sites et blogs, la randonnée du Lac Blanc (2352m d’altitude) avait l’air terrible, avec des paysages de fou et un niveau de difficulté moyen (étant avec mon fils de 5 ans).

Et je n’ai pas été déçu… Allez suivez-moi dans la réserve naturelle des Aiguilles rouges !

Accès à la randonnée du Lac blanc

Pour se rendre au Lac blanc, prendre le téléphérique de la Flégère à Chamonix. Un conseil :

Pour ne pas faire 2 heures de queue, soyez au téléphérique dès l’ouverture !

Une fois le pass récupéré et fait les 2 queues (une pour récupérer le pass et une autre pour embarquer… bin oui on ne pouvait pas en faire qu’une), on se serre et on embarque dans le téléphérique.

Vue depuis le téléphérique de la Flégère

Vue depuis le téléphérique de la Flégère

L’excitation grandit au fur et à mesure où l’on monte, les paysages commençant à se montrer, que ce soit le Mont-Blanc ou le massif des Aiguilles rouges, sur lequel on est en train de grimper.

Téléphérique de la Flégère

Téléphérique de la Flégère

Une fois en haut du téléphérique, et sans avoir démarré le chemin de la rando, la vue est époustouflante : Mont-blanc, glaciers, massifs montagnards… Et cette vue ne nous quittera pas de la journée !

La montée jusqu’au Lac blanc

La rando est divisée en 2 étapes.

La première, plus longue mais assez simple, s’effectue sur un chemin de cailloux le long de la montagne, assez plat et en plein soleil. On en profite pour admirer le paysage, faire des photos et des vidéos. Et il y a de quoi !

Si comme moi vous avez le beau temps, le spectacle offert par la montagne est magnifique. D’un côté, le Mont-Blanc et son massif, ses glaciers. De l’autre, le massif des Aiguilles rouges, plus rocailleux.

Bref partout où l’on regarde, on en prend plein les yeux !

Sur le chemin vous croiserez de nombreuses cairns. Si vous passez devant, mettez votre pierre à l’édifice, il parait que ca porte bonheur !

Les fameux "cairns" permettant de retrouver son chemin

Les fameux « cairns » permettant de retrouver son chemin

Vue sur la chaîne du mont-blanc

Vue sur la chaîne du mont-blanc

Chemin menant au lac blanc

Chemin menant au lac blanc

La 2e partie du chemin, qui vous mènera au Lac Blanc, est plus compliquée : le dénivelé est plus raide, le parcours plus caillouteux et glissant, avec des grosses « bosses » où l’on se dit que c’est la fin… mais pas du tout  😕

Avouez que c'est quand même beau la montagne

Avouez que c’est quand même beau la montagne

Les glaciers

Lors de la montée, face à nous, on observe de nombreux glaciers. Je tenais vraiment à en parler car ils sont à la fois magnifiques… et alarmants.

Vue sur la mer de glace...

Vue sur le glacier d’Argentière…

La mer de glace... qui perd des mètres chaque année

La mer de glace… qui perd des mètres chaque année

Même si le paysage est grandiose, je ne peux m’empêcher de voir que certaines parties des glaciers sont désormais fondues, alors qu’elles devaient être pleinement enneigées il y a encore quelques années…

Les lacs de Chéserys

Tout au long de la randonnée, on rencontre pas mal de petits lacs (qui ne sont pas le Lac blanc) et permettent de faire une petite pause bien méritée…

Ce sont les lacs de Chéserys, il y en a pas mal sur le chemin.

Le Lac blanc

Après plusieurs heures d’effort et près de 500m de dénivelé avalés, ca y’est on arrive au Lac blanc… et je peux vous dire que l’effort vaut le coup ! La vue sur le lac à l’eau transparente est folle !

Le Lac Blanc vue en hauteur

Le Lac Blanc vue en hauteur

On a qu’une envie en arrivant, c’est de plonger !! Mais une fois les pieds dans l’eau, on se ravise rapidement vu la température du lac (on est quand même à 2352m d’altitude hein !). Mais que ca fait du bien de se rafraîchir dans cette eau pure… et si comme certains russes ce jour là, l’envoie vous prend.. alors plongez 🙂

Si votre porte-monnaie vous le permet, vous pourrez aussi boire un coup au refuge du Lac blanc, allongé sur un transat face au Mont-blanc… le bonheur !

De mi-juin à fin septembre, vous pouvez aussi y dormir contre 50 euros (nuitée, dîner et petit-dej) je trouve ca vraiment honnête !

Le Lac Blanc vue d'en bas

Le Lac Blanc vue d’en bas

En réalité, le Lac blanc se compose de deux lacs d’origine glaciaire : le lac inférieur de 3,2m de profondeur et le lac supérieur de 9m de profondeur (je vous conseille celui-là il y a beaucoup moins de monde!)

Lac blanc

Mon conseil : essayez d’arriver le plus tôt possible (tout en profitant) si vous ne voulez pas vous retrouver parmi un millier de randonneurs et autres touristes…

Le Lac blanc, côté pratique

 

D’autres blogueurs en parlent :

Alors, j’espère vous avoir donné envie de faire de la rando, une de mes grandes passions !! Le Lac blanc est un incontournable de Chamonix, alors si vous êtes dans le coin, foncez !

Cet article a été écrit dans le cadre du rendez-vous En France Aussi sur Facebook, qui, tous les mois, a pour objectif de montrer la beauté de notre pays ! Ce mois-ci c’est la blogueuse Virginie de « Les aventures d’Arthur et Thibaut » qui avait proposé « Blanc comme… »

En plus il y a un cadeau à gagner si vous commentez sur le blog et sur Facebook 🙂

39 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *