Back to home
in City Trip, Destination Week-end, Europe, Prague

Que visiter à Prague en 3 jours : mon programme

  • 13 février 2019
  • By Nicolas
  • 5 Comments
Que visiter à Prague en 3 jours : mon programme

Prague est une ville que je voulais visiter depuis longtemps, c’est désormais chose faite. Difficile de concocter un week-end de 3 jours à Prague tant il y a de choses à faire. Alors je vous propose ici mon programme, un petit itinéraire de 3 jours pour découvrir la ville aux 100 clochers !

Que visiter à Prague en 3 jours :

  • La place de la Vieille-Ville et l’Horloge astronomique
  • Le quartier juif, le cimetière juif et les synagogues
  • Le Pont Charles
  • Le mur de John Lennon
  • L’Île de Kampa
  • Les nombreuses églises de la ville
  • Le Château de Prague et la cathédrale Saint Guy
  • La colline Petrin, le monastère de Strahov
  • La Maison dansante
  • Faire une croisière sur la Vltava

Je vais être direct : en un week-end de 3 ou 4 jours à Prague, il vous sera impossible de tout voir et visiter. Il faudra choisir selon vos centres d’intérêt. Pour ma part, je vous propose un programme de trois jours permettant de découvrir les incontournables de Prague, avec beaucoup de marche (rien de mieux que la marche pour découvrir une ville), quelques musées, des lieux atypiques et moins touristiques, des bonnes adresses et de jolies vues. Allez, suivez le guide et découvrez quoi visiter à Prague !

Jour 1 : Le quartier juif, le Pont Charles, les quais de la Vltava

Le quartier juif de Prague

Je vous propose de commencer ce week-end de 3 jours à Prague par la visite du quartier juif (Josefov), un des endroits les plus historiques de la ville où il y a énormément de choses à voir. Pour information, à une époque, plus de 30% des habitants de Prague étaient juifs et le quartier possédait même sa propre administration. Quasiment tous les juifs de la ville furent déportés pendant la 2e guerre mondiale, et il ne resterait aujourd’hui que… 1000 juifs à Prague.

synagogue-prague

Pour visiter au mieux le quartier juif de Prague il faut prendre un ticket disponible pour plusieurs sites. Ce n’est pas donné mais les visites valent le coup. Un billet adulte coûte 300 couronnes, soit environ 11€, valable plusieurs jours.

Plusieurs synagogues sont visitables, toutes aussi belles. Voici celles que je vous recommande :

  • la synagogue Pinkas : plus de 60 000 noms de déportés sont inscrits sur les parois du monument. Un moment poignant, qui rappelle les tragédies de l’histoire. C’est sans doute l’endroit le plus émouvant du quartier…

synagogue Pinkas

  • la synagogue Vieille-Nouvelle : la plus ancienne d’Europe encore en activité, construite dans les années 1270
  • la synagogue Maisel : la plus « récente »
synagogue prague

L’intérieur de la synagogue espagnole

Autre endroit à visiter dans le quartier juif de Prague : le cimetière juif. Ici, c’est plus de 12 000 tombes qui jonchent la terre, la plupart n’étant pas visibles car par manque de place, on les a entassées les unes sur les autres (on dit qu’à certains endroits, jusqu’à 3 couches de tombes se superposent!)

cimetiere juif prague

Attention, du fait du Shabbat, beaucoup de monuments juifs sont fermés le samedi !

cimetiere juif prague

Vous pourrez aussi visiter le musée de la Shoah, qui rappelle l’histoire du judaïsme en république tchèque et plus particulièrement à Prague.

Le célèbre Pont-Charles

Une fois le quartier juif visité, direction le pont Saint-Charles (« Manesuv most) pour un bain de foule ! Ce n’est pas le meilleur moment pour l’observer et profiter de la beauté du Pont, il faudra y retourner à un autre moment.

Pour profiter du Pont-Charles, revenez-y au coucher de soleil, ou encore mieux, au lever !

lever soleil pont charles

Pendant que vous êtes sur le Pont, profitez-en pour monter en haut de la tour à l’entrée du pont pour 2€, afin de profiter d’une superbe vue sur la ville.

Visite de Malá Strana

Une fois le Pont-Charles traversé, vous arrivez dans le quartier animé de Malá Strana. Ici de belles balades sont au programme, dans les nombreuses ruelles commerçantes et pavées : restaurants, boutiques, bars et hôtels ne se comptent même plus tellement il y en a.

Un des incontournables de Malá Strana est le mur de John Lennon, érigé en l’honneur du chanteur anglais en 1980. Même si John n’a jamais mis les pieds à Prague, il fût engagé dans la lutte pour la paix, notamment durant la guerre du Vietnam. Des étudiants tchèques, muselés par le régime communiste dans les années 60, ont alors baptisé ce mur à la mort du chanteur avec un premier dessin… qui sera noyé parmi des centaines d’autres.

mur john lennon prague

En fin de ce premier jour de votre week-end à Prague, je vous invite à aller flâner le soir venu, après le coucher de soleil, le long de la Vltava afin d’observer les couleurs magiques des monuments se reflétant sur la rivière. Vous m’en direz des nouvelles !

prague by night

Jour 2 : La place de la Vieille-Ville, l’île de Kampa

Le deuxième jour de votre week-end de 3 jours à Prague s’annonce intense en visites et marches.

Le quartier principal de Prague : Staré Město

Je vous propose de commencer la journée, tôt, par la visite du quartier Staré Město, celui de la place principale de Prague, Place de la vieille ville (Staroměstské náměstí). C’est ici que de nombreux musées et bâtiments municipaux sont situés, ainsi que de nombreuses maisons colorées.

place centrale prague

Mais ce qui attire la foule est l’horloge astronomique datant de 1410, face sud de l’hôtel de ville, qui s’anime toutes les heures jusque 21 h avec les apôtres qui défilent quelques secondes. L’horloge montre également la position du soleil et de la lune, ainsi que quelques signes astrologiques.

Pour ma part elle était en travaux donc je n’ai rien vu, mais a priori c’est assez sympa à voir. Soyez-y en avance si vous voulez voir quelque chose !

horloge astronomique prague

Vous pourrez aussi monter dans le bâtiment pour avoir une belle vue pour 100 couronnes tchèques. Comme d’habitude pour ce genre de visite, privilégiez le coucher de soleil, vous aurez moins de monde et les couleurs seront magiques.

Sur la place, hormis la Maison municipales et 2-3 musées, je vous conseille de visiter Notre-Dame de Tyn, une énorme église reconnaissable par ses nombreux clochers et ses 2 énormes flèches vers le ciel.

caleche prague

Il est désormais temps de quitter le quartier de la Vieille-Ville, de retraverser encore une fois le Pont-Charles et de partir à la découverte de l’île de Kampa, au bord de la Vltava. On y accède en passant par Malá Strana, avant de débarquer sur un petit parc, idéal pour flâner et se faire une petite détox de chinois.

L’île de Kampa

Si vous le souhaitez vous pourrez visiter le musée d’Art moderne. Allez voir également les bébés de Kampa (Miminka Babies), une oeuvre de David Černý. Amateurs de photos rigolotes, c’est le moment de vous lâcher !

bebe kampa prague

Jour 3 : Le Château de Prague, la colline de Petrin

En ce troisième jour à Prague, direction le château de Prague (Pražský hrad) le plus tôt possible. Pourquoi ? Car si vous voulez éviter le hordes de chinois et profiter un minimum du lieu, vous n’avez pas le choix. J’y reviendrai dans un article dédié mais sachez que l’entrée au site est gratuite, mais il faudra payer pour visiter les différents bâtiments. Plusieurs options existent, à prendre en fonction de vos affinités et votre envie d’y passer 2h ou une journée. L’idéal est de prendre le billet du circuit A, pour 350 couronnes (environ 13€), et vous permettra de découvrir tous les sites du château ancien le plus grand du monde !

Ce château hébergea durant plusieurs siècles les rois tchèques, les empereurs du Saint-Empire germanique, puis plus récemment les présidents successifs de Tchécoslovaquie puis de République tchèque.

A voir en priorité au Château de Prague et dans le quartier Hradčany :

La cathédrale Saint-Guy

C’est THE monument à voir au château. Et plus largement à Prague. Moi qui n’aime pas vraiment les musées, églises et autres, j’ai trouvé la cathédrale au style gothique (on a mis quand même 6 siècles à la construire, entre le 1344 et 1929) juste magnifique. Alors certes il faut faire la queue pour entrée, et même à certains endroits à l’intérieur, mais le bâtiment est incroyable. Sans doute une des plus belles cathédrales que j’ai pu visiter dans ma vie avec celle de Séville.

cathedrale-saint-guy
interieur-cathedrale-prague

La relève de la garde

Comme à Londres, une relève de la garde a lieu au château à côté du monument Tomáš Garrigue Masaryk, toutes les heures entre 5h et 23h. Pas aussi impressionnant qu’au Royaume-Uni, mais si vous êtes dans le coin, jetez-y une tête.

Relève de la garde à Prague

garde chateau prague

La « ruelle d’or »

Appelée aussi « ruelle des alchimistes », cette petite ruelle très étroite est décorée par de belles façades colorées, qui abritent des boutiques et des « mini-musées » rappelant la vie à Prague au début du siècle. Pas inintéressant. Au numéro 22, le célèbre Kafka y vécu.

ruelle-d-or-prague

A voir aussi dans le château : la basilique Saint-Georges, les palais (dont le palais Lobkowicz), quelques tours et de beaux jardins !

Le quartier Hradčany

A l’extérieur du château, flânez dans les ruelles de ce quartier très charmant et profitez-en pour déguster une spécialité locale à la sortie du château.

 

La colline de Petřín

Après un petit en-cas Street-Food à la sortie du château, ce week-end à Prague continue avec la colline de Petřín, qui surplombe la ville. C’est un énorme parc, accessible depuis le quartier du château ou depuis Malá Strana à pied ou en funiculaire. Au sommet se trouve la « tour de Petřín », une tour de 60 mètres de hauteur comparée localement à une mini-tour Eiffel. Je vous conseille d’y faire un arrêt et de monter les presque 300 marches, débouchant sur une vue de dingue à 360 degrés sur la capitale tchèque et les alentours !

tour de petrin

Sur le retour, faites un saut par le monastère de Strahov : une superbe bibliothèque se visite d’ailleurs (je n’ai malheureusement pas eu le temps de faire la visite).

Et c’est ici que vous pourrez boire une bière (brassée au monastère) avec une des plus belles vues de Prague !

Bière Prague
 

Le quartier Vinohrady

Au retour vers l’ouest de la capitale, passez une tête par le quartier Vinohrady, moins connu que le reste de la ville mais du coup moins touristique. Le long des quais, direction la Maison Dansante, un immeuble à l’architecture moderne et très atypique datant de 1996. C’est un immeuble de bureaux, où l’on trouve un rooftop avec un bar et une vue de dingue (et aussi un resto gastronomique si vous pouvez vous le permettre).

maison-dansante-prague

Autres attractions à voir à Prague que je n’ai pas pu voir

Et oui en 3 jours il a fallu choisir, mais en plus du programme que je vous ai concocté, voici quelques visites à faire en plus si vous y tenez durant votre week-end à Prague :

  • Le Palais Lobkowicz, possédant la collection la plus vieille de l’art tchèque
  • La bibliothèque baroque du Clementinum, une magnifique bibliothèque datant du 16e siècle
  • Prendre un bain de bière au « beer spa »
  • Le monastère de Strahov
  • Les nombreuses églises de Prague, notamment l’église Saint-Nicolas

eglise-prague

Dans quel quartier dormir à Prague ?

Tout dépendra de votre budget et de vos envies. Voici mon avis sur les quartiers :

  • Hradčany (proche château) : ce seront surtout des hôtels hauts-de-gamme, dans un quartier peut-être moins animé le soir
  • Staré Město : pour être dans l’hyper-centre et profiter des joies nocturnes. Beaucoup d’hôtels et auberges de jeunesse, mais la qualité se payera
  • Nové Město : pour un Prague plus authentique, pas loin du centre mais des hôtels un peu moins chers
  • Malá Strana : des logements moins chers, mais un quartier presque vide le soir

Je ne vais pas vous le cacher, trouver un hôtel pas cher, bien noté et bien placé est un casse-tête pour votre week-end à Prague. J’ai cherché longtemps, et au final, comme souvent dans les capitales européennes, j’ai préféré payer un peu plus cher pour être bien situé dans la ville, et surtout avoir de la qualité. J’ai donc logé au Ibis Praha Old Town, rue Na Porici 5.

Le prix d’une chambre standard est d’environ 90€ la nuit, ce qui reste assez bon marché pour la ville et la qualité. Pas sûr que vous trouviez mieux ailleurs, à seulement 10min à pied de la place de la Vielle-Ville.

Où et que manger à Prague ?

Voici mes petites adresses pour déguster des spécialités locales à un rapport qualité/prix au top:

  • Restaurace Mincovna : un restaurant sur la place de la Vieille-Ville (Staromestske namesti 930/7). Et oui, on peut être placé à un endroit touristique et valoir le coup ! On s’est régalé avec la goulash et de très bons desserts gastronomiques, pour un prix qui vaut le coup !
Restaurant Mincovna

L’intérieur stylé du Restaurant Mincovna

restaurant-mincovna

  • Restaurace Slunecni terasa T-Anker : un bar restaurant qui fait aussi rooftop. Vu le froid on a pris la bière dehors avec vue sur la ville, puis retour en intérieur pour déguster un bon burger !
Vue du rootftop du T-Anker

Vue du rootftop du T-Anker

  • Kristian Marco riverside cafe : Situé entre le pont Charles et le pont Most Legii c’est un bar en plein air sur la rivière, offrant des vues magnifiques sur la vieille ville et le château
  • Le Bohème café : un petit coup de cœur trouvé chez la blogueuse Laurène (carnetdescapades.com). Un petit café super cosy rue Sazavska 2031/32, dans un quartier un peu excentré. J’y ai dégusté un vrai chocolat chaud (du chocolat fondu) et un énorme cake maison

Franchement c’est THE adresse pour un goûter tranquille à Prague

  • La maison dansante : j’en ai parlé un peu plus haut, le rooftop de la maison dansante offre une vue magnifique, par beau temps, sur Prague. On peut monter gratuitement dans l’immeuble mais l’accès à la terrasse du bar est payante (prix symbolique), sauf si vous consommez sur place, ce qui revient moins cher.


Une des spécialités de Prague est également le « Trdelník » ou « Trdlo », une sorte de cône en pâte de farine enroulée autour d’une brochette en bois, grillée à la braise et fourrée de glace, de chocolat ou encore de crème… pas très diététique mais succulent !

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Week-end Evasion (@weekend_evasion) le

Trdlo Prague
Découvrez tous mes bons plans culinaires et spécialités à goûter à Prague

Profiter d’une visite guidée en français

Lors de mon week-end de trois jours à Prague, j’ai eu l’occasion de passer une journée avec une guide francophone de l’agence de tourisme Avantgarde Prague, qui organise des visites guidées en français à Prague et en petit groupe.

Avec une guide locale, nous avons refait une bonne partie de la ville à pied, avec à chaque fois des commentaires historiques et surtout croustillants sur Prague et son histoire, que l’on n’a pas forcément dans le Routard.

Je retiens surtout la balade en bateau sur la Vltava et les canaux du quartier de Malá Strana, qui m’a permis de découvrir la ville de Prague sous un autre angle durant une petite heure (accompagnée bien sûr de bière locale).

balade fleuve prague

Si cela vous intéresse, voici le détail du programme, qui ne coûte « que » 54€ par personne (repas, tramway, bateau inclus).

Prague pratique

Quelle est la monnaie utilisée à Prague ?

La monnaie officielle est la couronne tchèque, abrégée en « Kčé » ou encore CZK, bien que la république tchèque fasse partie de l’Union européenne.

D’une manière générale, 100 couronnes CZK valent environ 4€.

Sachez que certains restaurants ou hôtels acceptent les euros, mais avec un taux de change peu avantageux. Dès que vous le pouvez, retirer des couronnes au distributeur.

Quel aéroport pour Prague ?

Il n’y a qu’un aéroport à Prague : le Václav Havel Prague Airport

L’aéroport est desservi depuis la France par pas mal de compagnies aériennes : Ryanair, Easyjet, Volotea, AirFrance ou encore Transavia et Vueling.

Prague : Comment aller de l’aéroport au centre-ville ?

Selon l’endroit où est votre hébergement, vous avez plusieurs possibilités.

Prendre le bus :

  • Le bus 119 direction Nadrazi Veleslavin (environ 15 minutes de trajet) puis le métro ligne A direction Depo Hostivar
  • Le bus 100 jusqu’à Zlicin (environ 20 minutes de trajet) puis le métro ligne B direction Cerny Most. C’est ce que nous avions pris et ca se passe nickel

Mon conseil : tirez de l’argent dans l’aéroport car certaines machines à ticket pour le bus ne prennent pas la CB, voire ne prennent pas les gros billets !

On s’est retrouvé comme des cons à ne pas pouvoir acheter des billets de bus !

Ou prendre un taxi… plus rapide mais plus cher (comptez environ 20-30 euros).

Les transports en commun à Prague / Comment se déplacer à Prague

Prague est une ville très bien desservie en transports. Plusieurs lignes de métro existent, complétées par un large réseau de trams et bus.

Sachez que les tickets fonctionnent pour une durée déterminée (30min, 90min, 1 journée, 3 jours, etc.). Mon conseil pour votre week-end de 3 jours à Prague est de prendre le pass 72 heures, qui coûte environ 12€ avec accès illimité aux transports.

Il existe également la Prague Card, incluant les transports ainsi que quelques musées, pour la modique somme de 60€. Pas pour moi (je n’aime pas forcément les musées) mais pratique pour tous les fans de culture !

Quelle langue est parlée à Prague ?

La langue officielle est le tchèque, parlée par plus de 96% de la population de la ville. C’est une langue compliquée à prononcer et à lire, comme les autres langues slaves (Polonais, Russe, Slovaque, etc.).

Mais rassurez-vous, presque tout est traduit en anglais, et les pragois n’ont aucun mal avec cette langue !

Un week-end à Prague en résumé

Bon vous l’aurez compris, visiter Prague en 3 jours est compliqué, tellement la ville est grande, dispersée avec énormément à voir. Mais sur un gros week-end on peut faire déjà une bonne partie de Prague. Une bonne raison pour y retourner !

By Nicolas, 13 février 2019
  • 5
5 Commentaires
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Suivez-moi sur Instagram !

@weekend_evasion