Back to home
in Conseils au voyageur, Conseils pratiques

Le SEO pour un blog Voyage

  • 15 février 2017
  • By Nicolas
  • 30 Comments

Cela faisait quelques temps que je souhaitais en parler, alors je me lance enfin. Le but de cet article va être de donner quelques conseils pour avoir un bon SEO (comprenez Référencement Naturel dans Google), appliqué surtout aux blogueurs voyage. Suivez le guide !

Il faut savoir avant tout que je pratique le SEO depuis 2010, d’abord en agence puis chez lastminute.com et désormais Voyages-sncf.com. J’ai toujours aimé partager et transmettre ma passion du référencement, à tout type d’auditoire, que ce soit des natifs du web ou des personnes tombées dedans par hasard. Je vous livre dans cet article quelques conseils (pas toujours suivis sur le blog bien sûr^^) pour avoir un bon référencement naturel en tant que blogueur voyage.

Qu’est-ce que le SEO ?

Bon on va faire simple : le SEO (« Search Engine Optimization » ou Référencement naturel) est l’art d’optimiser un site afin de ressortir dans les résultats naturels de Google, sur une requête donnée, du type « blog voyage » ou « que visiter à madrid » et surtout sans payer. Le SEO diffère du SEA (« Search Engine Advertising » ou Référencement payant) car il est (presque) gratuit.

« Quoi ?? Ce n’est pas naturel ?? » me direz-vous. Et bien non, sinon je n’en n’aurais pas fait mon métier En fait, afin de classer un site, voire une page, au-dessus d’un autre pour une recherche donnée, Google va utiliser plus de 200 critères !

En plus de travailler chacun de ces critères que nous verrons par la suite, je préfère prévenir tout de suite : même avec de gros moyens financiers/humains, le SEO peut prendre beaucoup de temps ! Des résultats peuvent apparaître au bout de 3 jours… comme au bout de 6 mois !

Et c’est sans compter les mises à jour de Google, avec des algorithmes qui favorisent ou pénalisent des sites. En tant que blogueur voyage il faut connaitre les 3 principaux :

  • Google Panda, qui lutte contre les contenus de mauvaise qualité ou dupliqués
  • Google Pingouin, qui pénalise les sites essayant de tromper les moteurs avec des liens qui ne seraient pas naturels
  • Google Colibri, qui a pour objectif de mieux comprendre les requêtes vocales et les questions des utilisateurs
  • On peut citer aussi :Google Phantom, EMD, le HTTPS, compatibilité mobile, publicité interstitielle, Rankbrain, Pigeon, etc.

Alors, alors, comment fait-on pour se positionner en SEO mieux que ce blog ?

Voyons en détail les 3 grands critères du SEO pour un blogueur voyage : la technique, le contenu, la popularité.

La technique

L’objectif ? Faire en sorte que Google et les visiteurs aient accès à votre site, et qu’ils puissent le consulter sans aucun problème.

La technique est sans doute la brique la plus complexe si l’on n’est pas développeur, mais voici tout de même quelques conseils SEO que tout blogueur voyage doit connaitre afin que le site soit accessible aux moteurs, et donc aux internautes :

  • Utilisez un CMS simple et efficace comme WordPress, voire Drupal
  • Avoir un nom de domaine « parlant », en rapport avec son activité ou nom d’entreprise. Inutile de « suropotimiser » en mode « visiter-barcelone.fr », cela ne vous donnera pas plus de poids
  • Achetez votre nom de domaine, et préférez par exemple weekend-evasion.fr plutôt que weekend-evasion.wordpress.com. Mon conseil : utilisez le même service pour votre nom de domaine et votre hébergeur, ca sera plus facile à gérer. Allez faire un tour chez 1and1.fr qui est plutôt pas mal en la matière.
  • Paramétrez vos URLs afin qu’elles soient réécrites (les fameux « permaliens » dans WordPress »

permaliens wordpress

  • Utilisez des Sitemap XML, c’est à dire un plan de site à donner à Google pour qu’il puisse trouver toutes vos URLs
  • Evitez les technologies Ajax / Flash / Javascript
  • Préférez des thèmes WordPress/Drupal payants, car plus sûrs et plus personnalisables. Personnellement je les prends toujours chez themeforest.net
  • Ayez un site Responsive, rapide à charger
  • Privilégiez un site en HTTPS plutôt que HTTP (https://www.weekend-evasion.fr/ plutôt que https://www.weekend-evasion.fr/)

Surtout, ayez un site mobile-friendly !

Bon ceci est bien sûr le minimum, mais si vous voulez aller plus loin et parler serveur, CSS, HTML, on en reparle en privé

Le contenu

Aujourd’hui, le contenu représente à mes yeux 50% d’un bon référencement. Et pour un blogueur voyage, c’est encore plus important étant donné la nature de notre site, qui a quand même pour objectif de raconter des voyages et donner des conseils à travers notre expérience.

Dans le passé, pour ressortir sur un mot-clé dans les moteurs de recherche, une pratique qui marchait était de mettre ce mot-clé partout dans sa page… Désormais, il faut bannir cette façon de faire, sauf si vous voulez vous attirer les foudres de Google !

L’importance est donnée à la qualité de votre contenu !

Désormais, il faut deux choses pour un bon SEO en tant que blogueur :

Mettre les mots-clés juste aux bons endroits

A défaut de mettre un mot-clé partout, il faut savoir le mettre au bon endroit pour faire comprendre à Google que votre page parle de tel ou tel sujet. Voyons voir en détail avec un exemple de page pour ressortir sur « Que visiter à Barcelone ».

  • L’URL :
    • Préférer les URLs courtes, réécrites et ayant le titre de votre page. Par exemple http://www.voyage.fr/que-visiter-a-barcelone plutôt que http://www.voyage.fr/node/158
    • Eviter les « _ » et préférez les « -« , bannissez les majuscules, les espaces et pourcentages

url

Pour un article, évitez de remettre la catégorie/rubrique. De cette manière, votre article pourra être présent dans plusieurs catégories tout en évitant le contenu dupliqué (un contenu présent sur plusieurs URLs, par exemple www.voyage.fr/weekend/visiter-barcelone et www.voyage.fr/sejour/visiter-barcelone)

  • La balise Title qui a pour objectif de s’afficher dans Google et est l’un des principaux éléments du SEO :
    • Ne pas dépasser 60 caractères sinon votre balise Title sera tronquée
    • La remplir correctement, car Google peut la remplacer par autre chose qu’il considérerait comme plus pertinent
    • Mettre vos mots-clés au début
    • Inciter au clic !
    • Et rappeler votre nom de blogueur voyage
  • La balise Meta Description, qui n’a par contre aucun effet sur le SEO mais qui incite au clic depuis les moteurs de recherche !
    • Ne pas dépasser 150 caractères
    • Remettre votre mot-clé car il sera mis en gras dans Google
    • Résumer la page, et ne pas en faire des tartines, donner envie de cliquer !

balises meta

  • Le titre H1 : c’est le titre de votre page / rubrique / article
    • Doit résumer votre page en quelques mots
    • Remettre votre mot-clé
    • Pensez à votre lecteur, pas aux moteurs !
    • Exemple : « Que visiter à Barcelone » plutôt que « Que visiter Barcelone »
  • Les sous-titres : de la même manière, intégrer vos mots-clés et dérivés dans vos sous-titres
  • Le contenu : ça parait normal, mais tout le monde ne le fait pas, ou pas bien :
    • Intégrer votre mot-clé une fois par paragraphe
    • Utilisez des synonymes, des questions
    • Soyez clair, concis
    • Encore une fois, pensez à votre lecteur !
  • Les liens internes : depuis d’autres pages du site, il est primordial de faire des liens vers votre page afin que vos lecteurs puissent continuer de lire vos articles, et que Google découvre vos pages et passe du temps sur votre site
    • Sur la Home Page du blog, intégrer des liens vers vos pages de catégorie, ainsi que sur des articles/pages à pousser
    • N’hésitez pas à mettre des liens hypertextes vers d’autres pages à un endroit qui pourrait être intéressant pour votre lecteur
    • Eviter les « cliquez-ici » et préférez les ancres du type « Que visiter à Barcelone« 
  • Vos images, qui sont nombreuses sur un blog voyage :
    • Privilégiez les noms d’image comme sagrada-familia.jpg plutôt que img1214.jpg
    • Remplissez la balise « Texte alternatif »
    • La balise « Titre » ou « Title » n’a aucun impact sur le SEO du blog, mais permettra tout de même d’afficher une info-bulle au survol de votre image

Avoir un contenu de ouf

Et même si on a pensé à mettre ses mots-clés au bon endroit, vous ne serez pas forcément premier sur ce mot-clé si votre concurrent a un meilleur contenu que vous !! Il faut donc :

  • Créer un meilleur contenu que son concurrent (et oui, on a beau être amis avec les blogueurs, ils restent nos concurrents en référencement)
  • Créer un contenu qui plaira à vos lecteurs, les intéressera
  • Favoriser les contenus partageables
  • Penser à tous types de contenus : texte, photo, vidéo, infographie, gif, etc.

Votre contenu doit faire la différence, votre lecteur doit se dire: « Ouai il est mortel cet article de blog »

Pourquoi ? Car votre lecteur le partagera, il aura plus de visites, Google le visitera plus souvent et vous aurez donc un meilleur positionnement !

Et avec la position 0, qui permet de se positionner au-dessus du reste des résultats naturels, la qualité de votre contenu et son optimisation doivent être au centre de vos préoccupations. Voici 2 exemples de position 0 que j’ai acquis récemment avec des articles, sur des requêtes assez concurrentielles :

Encore faut-il définir son mot-clé…

Souvent, les internautes ne recherchent pas les choses de la même manière que vous, et emploient des mots différents. Par exemple, « Séjour à Barcelone » sera plus recherché que « Voyage à Barcelone ». Alors qu’au contraire, « Voyage Italie » le sera plus que « Séjour Italie ». Et ça, seuls quelques outils pourront vous le donner :

Google Keyword Tool

Vous donnera, pour un mot donné, le nombre moyen de recherches mensuelles pour ce mot, sur Google dans un pays et une langue spécifique, ainsi que la saisonnalité. L’outil vous donne aussi d’autres idées de mot-clés, des sujets connexes, des synonymes, etc.

keyword tool

Keywordtool.io ou Ubersuggest.io

Ce ne sont pas des outils Google, mais ils donnent beaucoup d’idées de mots-clés et dérivés, je m’en sers pas mal pour trouver des idées de sujets notamment autour d’une destination donnée.

La popularité / autorité

Longtemps, Google a donné beaucoup plus de poids à un site qui possède beaucoup de liens depuis l’extérieur, peu importe leur qualité. Par exemple, on pouvait créer des milliers de liens hypertextes depuis des sites chinois ou coréens vers un site français, Google préférait cela plutôt qu’à un site possédant 50 liens depuis des sites français (j’exagère mais c’était quasiment ça).

En 2012, Google a sorti l’algorithme « Google Pinguin », qui a pour objectif de pénaliser les sites sur-optimisant leurs liens (« backlinks »). Et certains sites ont été pénalisés sur des requêtes stratégiques, voire sur leur site entier, et ne s’en sont jamais remis !

La bonne stratégie pour un blog de voyage est donc d’avoir des backlinks :

  • Nombreux
  • Depuis des sites de qualités, ayant la confiance de Google
  • De différents types de sites (sites de voyage, forums, blogs, sites de journaux, etc.)

Mais moi en tant que blogueur voyage, comment je peux appliquer ca ? Voici quelques idées pour obtenir des liens depuis d’autres sites :

  • Publier des infographies (et faciliter leur partage social) sur un voyage
  • Créer des vidéos et les publier sur Youtube, Vimeo ou Dailymotion
  • Faire des échanges de liens avec d’autres blogueurs (par exemple sur une Page « Autres blogs« )
  • Réaliser des interviews d’autres blogueurs qui vous citeront sur leur site ou leurs réseaux sociaux
  • Ou encore participer à des « articles invités », où l’on peut parler de son blog sur celui d’un autre via un article sur un thème dédié (j’ai notamment pu participer à un sujet sur les destinations romantiques pour la Saint-Valentin pour le blog La Cavaleuse
  • Citer d’autres blogueurs et leur demander de partager l’article ou de t’en faire un lien

Bref, pour avoir du lien et être « populaire », il faut créer du contenu intéressant et partageable !

Dernier pilier : l’expérience utilisateur

De plus en plus, Google et les autres ont tendance à prendre en compte le comportement de l’utilisateur sur votre site. Plusieurs exemples :

  • Sur Google, si votre site apparaît plein de fois mais n’est jamais cliqué, c’est peut être un signe que votre Title/Description ne sont pas bien optimisés, et Google aura tendance à favoriser les annonces qui sont le plus souvent cliquées (on parle de taux de clic)
  • Si vos visiteurs passent du temps sur votre site, qu’ils visitent plein de pages, scrollent votre contenu, « le consomment », alors c’est bon pour votre SEO !
  • Autre exemple : sur Google, un utilisateur clique sur votre lien et arrive sur votre site. S’il repart directement, ou après peu de temps, c’est un signal négatif donné à Google sur la pertinence de votre page, et aura donc tendance à la déclasser.
UX vs Design

UX vs Design

Pensez toujours à ce que préférerait voir votre lecteur !

Quelques plugins pour vous aider pour le SEO de votre blog

La plupart des blogueurs utilisent WordPress, alors je vais vous recommander quelques plugins dispos pour ce CMS, mais qui ont généralement leur équivalent sur d’autres plateformes :

  • AMP : sans doute le plugin du moment, qui permet de créer un équivalent « AMP » de votre article, qui est plus rapide à charger que votre page normale, et que Google tend à favoriser dans les résultats de recherche (surtout sur mobile)
  • Broken Link Checker : outil qui crawle votre site et détecte tous vos liens cassés, afin d’éviter les erreurs sur votre site
  • Google XML Sitemaps : permet de générer des « sitemaps XML », une sorte de listing des URLs de votre blog afin de les donner à Google, permettant une meilleure indexation (en théorie)
  • Redirection : permet de réaliser des redirections, d’une URL à une autre, assez facilement sans avoir à rentrer dans la configuration du serveur
  • SEO Friendly Images : permet de donner des règles par défaut pour remplir les éléments de l’image (vous vous souvenez, le Alt ou la balise Title)
  • Yoast SEO : sans doute le plugin le plus connu pour le SEO, qui permet de gérer des règles de Title/Description par défaut selon le type de page

Bon vous l’aurez compris, avoir un bon SEO pour un blog prend du temps, et demande beaucoup de travail !! Et encore, si vous comptez bien, je n’ai cité qu’une dizaine d’éléments ! C’est dire le travail qui vous attend, mais qui payera forcément et vous apportera beaucoup de trafic !

Et si vous voulez plus de détails sur certains points, ou souhaitez partager vos techniques, alors profitez des commentaires ou reparlons-en IRL

Suivez-moi sur Instagram !

@weekend_evasion