Back to home
in Andalousie

Balade au Caminito del Rey (Andalousie)

  • 29 juillet 2015
  • By Nicolas
  • 5 Comments

Il y a quelques semaines, j’ai eu l’occasion de tester le Caminito del Rey en Andalousie, une via-ferrata anciennement considérée comme l »une des plus dangereuses du monde… Suivez le guide ! 

Pour la petite histoire

Le Caminito del Rey est situé dans le parc naturel de Gaitanes, au beau milieu de l’Andalousie, près de la ville d’Ardales et d’Alora. Le « petit chemin des rois » longe des gorges creusées par la rivière Guadalhorce, et peut culminer à certains endroits à 700 mètres de hauteur ! Au nord se trouvent des barrages et au sud a été construite une centrale électrique.

Afin d’entretenir le canal faisant le lien entre les barrages du nord et la centrale électrique au sud, un chemin a été construit le long des gorges, d’environ 3km de long et inauguré par le roi Alphonse XIII (d’où le surnom « petit chemin du roi ») entre 1901 et 1905. Le Caminito del Rey était alors né.

Au fur et à mesure du temps, le chemin se transforme en un lieu de randonnée. Mais avec le temps, le Caminito del Rey devient désuète, avec des trous, des endroits sans rambardes : c’est ce qui a attiré les touristes les plus avides de danger. Mais en 1999 et 2000, plusieurs accidents ont lieu (dont certains mortels) et le gouvernement espagnol décide de fermer le Caminito afin de faire des travaux afin de le rénover totalement, commencés en 2014 et terminés cette année… d’où l’invitation par l’agence de location de villas Ruralidays pour que je puisse en parler sur le blog.

Pour ceux que ca intéresse, voici une superbe vidéo de l’ancien passage… sensations fortes garanties !

Et c’est parti pour le Caminito del Rey

Après 2 kilomètres de marche dans le parc naturel de Gaitanes après le restaurant « El kiosko », on arrive à une petite cabane où l’on donne nos entrées et où l’on nous fournit un casque : je me dis que ca va le faire et que je vais avoir des sensations fortes !

Après quelques explications en espagnol sur les consignes de sécurité, on entre donc dans le Caminito del Rey, où l’on aperçoit tout de suite un superbe paysage…

Portrait Caminito del Rey

On fait les fiers avant de commencer !

On s’avance donc vers la première passerelle. Au-dessous de nous, à 200 mètres, la rivière (j’ai comme une envie de canyoning!). Au-dessus de nos têtes, les hautes falaises de roche, qui me donnent l’impression d’étouffer dans ce magnifique décor !

Gorges du Caminito del Rey

Ca peut donner le vertige à certaines personnes, mais je le sens bien et on avance tranquillement, afin de laisser partir devant tout le monde et se sentir seul dans ces gorges uniques au monde.

Cette première passerelle n’a au final (malheureusement) aucune difficulté. Dans un premier temps je suis donc un peu déçu, je m’attendais à quelque chose de plus impressionnant. Mais la beauté du décor parmi les falaises me fait vite oublier ce sentiment !

Chemin Caminito del Rey

Ancien et nouveau parcours

Vers la fin de cette première partie du Caminito del Rey, j’aperçois au loin une passerelle faisant le lien entre les deux cotés de la rivière, avec le vide en dessous. Je me dis alors « Chouette, enfin des sensations fortes! ». Mais finalement, elle est fermée… et vu les trous apparents, je comprends totalement !

Passerelle

A la sortie de cette passerelle, se trouve alors un long chemin de près d’1,5km dans la forêt, le long de la rivière.

Caminito del Rey

Avant d’entamer ce tronçon  de 3km dans la forêt, une vue exceptionnelle s’offre à nous avec la rivière en contre-bas, la forêt sur la droite et les montagnes tout autour. On se croirait perdu au milieu de nulle-part !

Paysages Caminito Del Rey

La petite balade dans la forêt nous fait à la fois du bien (plus de soleil) et du mal, tellement il fait lourd. On décide donc d’enlever nos casques alors que c’est interdit (oui, on est français donc rebelles!) car il faut beaucoup trop chaud sous le casque et la charlotte !

Après une petite heure de marche dans la forêt, on arrive alors sur la 2e passerelle, et bis repetita, on se balade le long de la paroi, cette fois à 700 mètres du vide. A certains endroits on voit même l’ancien Caminito, et on comprend pourquoi il y a eu des morts !

Passerelle Caminito del Rey

Je vous rassure c’est l’ancien Caminito

Avant d’arriver à la fin du parcours, nous sommes obligés de passer sur une grande passerelle métallique au dessus du vide... enfin quelques sensations au programme !! A gauche, l’ancien passage. A droite, un nouveau chemin, limité à 10 personnes (ca montre à quel point c’est solide…). Et là pour le coup je peux comprendre que ca fasse flipper certaines personnes !

Passerelle Caminito del Rey

L’ancien chemin…

passerelle Caminito del Rey

… et le nouveau

Ca y est, au bout de 4 heures de marche on arrive à la fin du Caminito del Rey à l’entrée Sud, épuisé, assoiffé. On a qu’une envie : boire de la bière !

Falaise Caminito del Rey

Pour repartir à l’entrée Nord il nous faut prendre une navette passant une fois par heure. Comme je suis poisseux, je le vois partir sous mes yeux… ce ne sera qu’une excuse pour aller boire une bière au bar d’à coté en attendant le prochain !


En résumé

Personnellement je m’attendais à une vraie via-ferrata, avec du « danger », des sensations fortes, de l’adrénaline. Je n’en ai eu aucune… Il n’y a absolument aucun danger et aucune raison d’avoir peur, même mon fils de 3 ans aurait pu le faire!

Mais je vous conseille de le faire pour ses paysages à couper le souffle. Les gorges, les falaises, la montagne, la nature à l’état pur vous dépaysent totalement, et ça vaut tout l’or du monde !

Vue Caminito del Rey

Le Caminito del Rey, fiche pratique

  • Site officiel et réservations : http://www.caminitodelrey.info
  • Entrée : 6 euros
  • Longueur : 7,7 km en tout (4,8km de passerelles et 2,9km de chemin entre les 2)
  • Temps de parcours : entre 4 et 5 heures pour en profiter à fond
  • Impossible de faire demi-tour, il faut donc prendre un bus à l’entrée Sud qui vous emmènera à l’entrée Nord (ou vice-versa) pour 1,55€, passant une fois par heure
  • Horaires : 10h-14h en novembre et mars, 10h-17h entre avril et octobre. Ouvert du mardi au dimanche

Panel Gaitanejos

Après l’effort, les paysages du parc d’Ardales

En arrivant au parking à l’entrée Nord, il est 13h et on a déjà en tête notre destination pour l’après-midi. Mais après un tel effort, on se fait un bon restaurant (tapas au menu!) et on profite de la beauté du parc naturel d’Ardales. Au programme : pins, eaux turquoises, chants de criquets… On se croirait presque dans le sud de la France !

Parc Ardales

Mais par manque de temps, et surtout de maillot/serviette, nous ne nous baignerons pas dans ce petit paradis, et après coup je le regrette…

Parc Ardales

 

Alors, vous en avez pensé quoi de ce « Caminito del Rey » ?

By Nicolas, 29 juillet 2015
  • 5
5 Commentaires
  • LadyMilonguera
    30 juillet 2015

    Wouaw, les paysages sont superbes et même si par rapport à l’ancienne version, le caminito semble beaucoup plus sécurisé et sécurisant, mon vertige me crie d’en rester éloignée…

  • Mitchka
    2 septembre 2015

    c’est vraiment un lieu que j’ai trop envie de découvrir depuis sa ré-ouverture ! tes photos et ton récit me donne encore plus envie !! !

  • David
    29 octobre 2016

    Très tentant ! Faut-il obligatoirement être accompagné par une entreprise locale d’excursion pour découvrir ce site ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Suivez-moi sur Facebook !
Suivez-moi sur Instagram !

@weekend_evasion