Visite du Mont-Saint-Michel

A l’occasion des ponts de mai, j’ai eu l’occasion de partir en Normandie, dans la région du Mont-Saint-Michel. L’occasion pour moi de découvrir un des sites les plus visités de France !

mont-saint-michel-noir-blanc

Le Mont-Saint-Michel

Cet îlot de Normandie (et non pas de Bretagne !) est situé à l’Est de l’embouchure du fleuve du Couesnon (séparant la Bretagne et la Normandie), non loin de Saint-Malo et Dinan. Ce qui en fait sa splendeur est que le Mont-Saint-Michel a été construit sur une énorme roche granitique, mesurant 960 mètres de circonférence et surtout une hauteur de 92 mètres ! Considéré encore comme l’une des Merveilles de l’Occident, le Mont est aujourd’hui le 3e site le plus visité de France, notamment grâce aux nombreux touristes chinois et japonais qui y viennent chaque année.

mont-saint-michel-vue

Un peu d’histoire

Même si on n’est pas fan d’histoire (comme moi), il faut quand même connaitre un minimum l’historique si l’on souhaite profiter du site et surtout comprendre les changements intervenus tout au long des siècles 🙂

Créé en l’an 709, le Mont-Saint-Michel a une origine bien étonnante. Ce serait l’évêque d’Avranches qui aurait ordonné la construction d’un sanctuaire sur le Mont-Tombe, suite à une vision de l’archange Saint-Michel lui ordonnant de le construire. Ce ne sera qu’en 966 que les Normands, une fois les bretons chassés du site, décidèrent de transformer le sanctuaire en monastère.

Le petit village s’agrandit petit à petit avec le temps à cause des nombreuses invasions vikings, obligeant les habitants de la région à s’y réfugier. Durant tout le moyen-âge, Saint-Michel se développe fortement, tout comme son abbaye qui deviendra, pendant plus de 12 siècles, un des lieux de pèlerinages les plus importants d’Europe.

mont-saint-michel

Au 13e siècle, à cause du nombre de pèlerins croissant d’année en année, les habitants décident d’agrandir l’Abbaye en construisant, dans le vide, « La Merveille » (ce nom a été donné car la réalisation, à l’époque, était une prouesse technique nécessitant notamment de construire des contreforts dans les murs de la cité).

Les siècles passent, et le Mont-Saint-Michel devint une prison en 1789 lors de la Révolution française, qui sera fermée en 1863 par Napoléon III.

Plus récemment, la flèche néogothique au sommet du Mont fût installée sous la 3e République, puis la statue de l’Archange Saint-Michel rajoutée à l’extrémité de la flèche en 1897.

Accès au Mont-Saint-Michel

Depuis 2012, on ne peut plus se garer directement en bas du Mont-Saint-Michel. Désormais, pour rejoindre le site, vous devrez vous garer au parking situé à « La Caserne », située à 2km. De là, prenez la navette gratuite (son nom est « le passeur ») qui vous déposera à 400m de l’entrée. Ou si vous êtes courageux, je vous invite vraiment à faire le chemin à pied, car ça vous permettra de profiter de paysages sublimes et d’avoir une jolie vue du Mont-Saint-Michel tout au long de la promenade.

A titre d’information, le parking vous coûtera 6,30€ pour 2h ou 11,7€ pour 24h (tarif au 1er janvier 2016).

Visite du Mont-Saint-Michel

Si vous le pouvez (enfin si la marée vous le permet surtout), longez le bas du Mont et admirez toute la baie du Mont-Saint-Michel, la promenade vaut vraiment le coup d’œil.

mont-saint-michel-en-bas

mont-saint-michel-remparts

La visite du Mont-Saint-Michel commence en prenant la rue principale, souvent bondée, et pleine de restaurants et boutiques souvenirs. Levez la tête et ouvrez vos yeux pour admirer toutes les vieilles enseignes devant les restaurants et boutiques.

Rue principale du Mont-Saint-Michel

Rien de bien fou, je vous invite surtout à vous rendre dans les petites rues parallèles (qui ont plus de charme) et à monter sur les remparts pour admirer la baie et les alentours.

mont-saint-michel-19

mont-saint-michel-vue

mont-saint-michel-baie

mont-saint-michel-remparts

mont-saint-michel-41

Et surtout évitez les restaurants de la rue principale, véritables attrape-touristes, et surtout la très célèbre « Mère Poulard » où le menu Omelette + dessert s’affiche à plus de 35€ ! Même si certains vous diront que l’omelette est très bonne, je vous laisse choisir d’y aller ou pas 🙂

Le menu de la Mère Poulard

Le menu de la Mère Poulard

N’hésitez pas à vous perdre dans le Mont-Saint-Michel, vous pourrez découvrir des merveilles, des petits coins, des pelouses, et surtout profiter d’une jolie vue sur les étendues infinies de sable de la baie !

L’Abbaye du Mont-Saint-Michel

On ne peut visiter le Mont-Saint-Michel sans passer du temps dans l’Abbaye. Même moi qui n’aime pas les églises (ou même les visites culturelles en général) je m’y suis risqué, et vraiment ca vaut le détour. Et malgré le coût de 9€ pour entrer dans l’Abbaye, foncez !

mont-saint-michel-8

mont-saint-michel-construction

Les étapes de la construction du Mont

Après être entré par l’ancienne aumônerie, partez à la découverte des 3 niveaux de l’Abbaye. On commence par la salle des gardes au niveau inférieur, et on se dirige ensuite vers la terrasse au niveau supérieur, où vous pourrez admirer la vue sur toute la baie, sur le rocher de Cancale et sur les falaises bretonnes & normandes.

mont-saint-michel-entrée

Une fois dans le cœur de l’Abbaye, admirez la magnifique nef à la charpente de bois. La beauté du lieu réside aussi par le fait que chaque bras est différent car ils ont été construits à différentes époques, donc avec un style différent. Par exemple, le chœur a été reconstruit en style gothique (alors que l’Abbaye est plutôt romane). Assez étonnant !

mont-saint-michel-nef

mont-saint-michel-27

mont-saint-michel-choeur

mont-saint-michel-abbaye

mont-saint-michel-orgue

L’orgue de l’Abbaye

mont-saint-michel-abbaye

A visiter aussi, le cloître au 3e étage, datant du 13e siècle. Son objectif principal, à l’époque, était de permettre aux moines de circuler entre les pièces à vivre telles que la cuisine, le réfectoire, le dortoir, etc.

mont-saint-michel-cloitre

Visitez aussi toutes ces pièces et imaginez la vie des moines il y a quelques siècles !

mont-saint-michel-33

mont-saint-michel-35

Passez aussi par la crypte des gros piliers, qui sert de soutient au cœur de l’Abbaye, construit au 15e siècle quand l’ancien chœur roman s’est effondré.

mont-saint-michel-crypte

Infos pratiques sur le Mont-Saint-Michel

Pour y aller :

En train

  1. TGV Paris – Rennes puis un bus jusqu’au Mont-Saint-Michel (15€ le ticket de bus Aller)
  2. TGV Paris – Saint-Malo en descendant à Dol de Bretagne puis prendre un bus (8€)

Pensez à acheter vos billets de bus sur leur site http://www.destination-montsaintmichel.com/

A pied (et oui !) via des sentiers de randonnée :

  1. GR 22 (de Paris – Porte Maillot au Mont-Saint-Michel)
  2. GR223 qui longe la côte normande jusqu’à Honfleur
  3. GR34 qui part de Vitré et qui longe presque toute la côte de Bretagne  (aussi appelé « le sentier des douaniers »)

En vélo : sachez qu’une route de 442km relie Paris au Mont-Saint-Michel, et n’est composé que de pistes cyclables et petites routes. C’est la fameuse « véloscénie ». Vous pourrez trouver plus d’infos sur d’autres blogs de voyage : Voyages et enfants, Madame Oreille, Rêver d’ailleurs.

mont-saint-michel-mouette

Navette du Mont-Saint-Michel

Comme évoqué plus haut, vous pourrez faire les 2km vous séparant du parking au Mont-Saint-Michel en navette avec « le passeur ». La navette est gratuite et circule tous les jours, en continu, de 7h30 à minuit. Le trajet dure environ 12 minutes.

Si vous souhaitez vous rendre sur le site en dehors de ces heures, une navette sur demande existe aussi et réservable sur demande au 02 14 13 20 15

mont-saint-michel-portrait

Les marées

Une des balades possibles autour du Mont est de s’aventurer le long des falaises, voire même se balader dans la baie à marée basse. Cela peu être un vrai bonheur comme un cauchemar ! Pensez à bien regarder les heures de marées hautes ou basses sur la page de l’OT du Mont-Saint-Michel. Sinon il existe pas mal de guides professionnels pour organiser votre balade.

mont-saint-michel-vue

Vue du bas du Mont-Saint-Michel

mont-saint-michel-42

 

Alors, je vous ai donné envie de visiter le Mont-Saint-Michel le temps d’une journée ? 🙂

Le concours #EnFranceAussi

Chaque mois, j’essaie de participer au challenge #EnFranceAussi, organisé par Sylvie du blog lecoindesvoyageurs.fr, et ce mois-ci par Sylvie de randonneespourpetitsetgrands.com. Le but étant de faire découvrir des coins de notre belle France. Et en plus, de jolis cadeaux sont à gagner ce mois-ci pour 2 blogueurs et 2 lecteurs : le guide Gallimard sur les îles françaises et les timbres de nos régions.

geoguide-iles

timbres-personnalises

Il vous suffit de commenter un des blogs participants au rendez-vous, et de commenter la page Facebook du rendez-vous, (en indiquant le blog sur lequel vous avez commenté).

    19 Commentaires

    • Un des lieux que nous rêvons de découvrir! Et c’est à pieds que nous aimerions y arriver… Tes photos sont superbes et rendent un certain mysticisme à cette île si visitée. D’ailleurs, ça ne doit pas être si facile d’avoir des clichés sans touristes dessus… Merci pour cette jolie ballade!

      • Nicolas dit :

        Merci pour ton commentaire ! Les photos datent de l’époque où je n’avais pas de technique photo et un tout petit compact 🙂 Et oui cest super dur de ne pas avoir de touristes dessus, j’ai dû en supprimer pas mal !

    • Mitchka dit :

      Très chouette article, qui m’a replongé dans mes souvenirs … j’ai visité le Mont-Saint-Michel en 2003. J’y avais traîné mon mari (qui n’était pas encore mon mari) et un ami, ils y sont allés en faisant la gueule, pas trop leur tasse de thé tout ça, comme toi, et je me rappelle de leur tête dans l’abbaye me remerciant de les avoir obligé à faire la visite. Comme quoi, ce lieu est tellement impressionnant qu’il est capable d’ouvrir l’esprit même des plus récalcitrants 🙂

    • C’est un site que j’aimerais beaucoup découvrir…

    • Pierre dit :

      Merci beaucoup Nicolas pour cette découverte du Mont. C’est un des grands monuments de France que je n’ai pas encore vu… en fait j’attendais la fin des travaux de la passerelle… maintenant que c’est fait, il faut que je m’organise cette sortie à la belle saison. Bonne continuation ! 🙂

    • Sylvie dit :

      Voilà un endroit que j’ai eu la chance de visiter plusieurs fois, mais pas depuis la fin des derniers travaux. Et je préfère y aller en hors saison car je n’imagine même pas comment ça doit être en juillet et août ! Tu parles de l’abbaye et ça me donne envie d’aller enfin la visiter, car je n’y suis jamais allée encore ! Mon plus merveilleux souvenir du Mont Saint Michel reste la traversée de la baie à cheval, avec un guide bien sûr : extraordinaire ! Merci de m’avoir remémoré de jolis souvenirs pour un coin que j’aime à voir et à revoir !

      • Nicolas dit :

        Content que l’article te remémoire tes souvenirs 🙂 J’y retournerai surement dans quelques années (voire avant car je compte faire le marathon du Mont Saint Michel 2017), j’en profiterai pour faire une balade en cheval !

    • Mathilde dit :

      Le Mont Saint Michel, bien qu’il faut reconnaitre que c’est une merveille, au risque de paraître « blasée », je dois dire que ce n’est pas un lieux que j’aime. Je l’ai visité à plusieurs reprises avec mes parents quand j’étais plus jeune, l’arrêt était pratique sur la route de Bretagne. Je me souviens surtout de la foule dans les rues (et encore il n’y avait pas de touristes chinois à l’époque) plein de magasins un peu kitch et arnaque. Le genre de ville où tu te dis qu’il ne doit pas rester de « vrais » habitants.
      Alors oui la cathédrale, les paysages sont merveilleux, mais finalement j’en garde de mauvais souvenirs 🙁
      Cela dit j’aimerais bien le voir un jour entouré d’eau (parce que j’ai l’impression qu’on le voit comme ça que sur les cartes postales !)

      • Nicolas dit :

        Je suis un peu comme toi à vrai dire. C’est un site magnifique, que je recommande à voir, mais hors période pleine et à certaines heures sinon le monde peut vite gâcher la visite du Mont Saint Michel !

    • Estelle dit :

      Je l’ai visité plusieurs fois étant enfant, mais à part les photos sur les albums de famille, je n’en ai pas vraiment de souvenirs. Voilà pourquoi j’aimerais vraiment le revisiter en tant qu’adulte. Et avec une arrivée à cheval (comme l’a fait Sylvie), wouah ça doit être mémorable. C’est une super idée que je garde dans un coin de ma tête.

    • Cecile dit :

      Je suis allée deux fois au Mont et a chaque fois je suis en extase devant c’est tellement beau !! Merci de nous en parlé il avait vraiment ça place pour ce RDV !!

    • Halte sur la route de nos vacances vers le Morbihan, j’adorais l’admirer depuis la route. On a l’impression qu’il est au milieu des terres. Bizarrement plus on approche, plus il s’éloigne et plus il est magnifique posé dans sa baie.
      C’est endroit hors du temps, je n »ai malheureusement jamais eu la joie de le voir entouré d’eau. Il faut absolument que je voie cela un jour

    • Un lieu superbe, victime de son succès.
      J’y suis allée plusieurs fois. La dernière, j’en garde un détestable souvenir (obligé d’avancer au pas, le nez dans celui de devant, poussé par celui de derrière, au milieu de boutiques de souvenirs stéréotypés).
      Par contre, une fois, nous y étions allés en fin de journée, lors d’une grande marée. La mer tapait contre les murs, la nuit tombait, les magasins étaient fermés et il y avait peu de personnes. La visite de l’abbaye à la nuit tombante : tout simplement sublime.

    • Virginie C. dit :

      Très sympa comme article ! Je conseille vraiment la balade de la traversée de la baie du mont St Michel. Je l’ai faite 2 fois accompagnée d’un guide naturaliste et c’est vraiment très intéressant. Cela permet de superbement compléter la visite des lieux plus touristiques ensuite.

    • isabelle dit :

      C’est magnifique… et tes photos rendent hommage au lieu. Un jour j’irai j’espère 🙂

    • Plume dit :

      Bonjour,
      j’y suis allée une fois… nous étions dans les premiers arrivés, nous avons pu visiter l’abbaye sans être obligés de jouer des coudes. Par contre dès le retour, une grosse impression de remonter le courant, comme les saumons. Pas dérangeant en couple, mais j’aurai eu pur de perdre mes enfants !
      C’est une visite que j’ai malgré tout appréciée, et les photos sont magnifiques.

    • malicyel dit :

      Le site a l’air vraiment joli, j’aimerais pouvoir y aller un jour 🙂

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *