Back to home
in France, Montagne

Mon Tour des glaciers de la Vanoise en 4 jours

  • 13 août 2019
  • By Nicolas
  • 4 Comments
Mon Tour des glaciers de la Vanoise en 4 jours

Au départ de Pralognan, en Savoie, j’ai réalisé le Tour des glaciers de la Vanoise, un trek de 4 jours. Je vous propose de découvrir cette randonnée itinérante qui peut se faire entre 3 et 7 jours, avec infos, photos et traces GPX !

Comme tous les étés, je file à la montagne pour m’évader au grand air. L’année dernière j’avais réalisé le Tour des fiz en 4 jours près de Chamonix. Cette année, je décide de réalisé un trek en solo, en semi-autonomie. Après de nombreuses recherches, mon choix se fait sur le Tour des Glaciers de la Vanoise, en Savoie.

Le tour des Glaciers de la Vanoise en bref

Au cœur du parc national de la Vanoise, le tour des glaciers est un trek qui se fait en itinérance entre 3 et 7 jours, qui permet de faire le tour d’une calotte glaciaire. Site protégé, cette randonnée parmi les plus belles et plus connues de France vous fera observer une faune et flore uniques.

Côté animaux : chamois, bouquetins, marmottes par dizaines. Et avec de la chance, vous pourrez admirer des aigles, vautours ou gypaètes barbus. De quoi régaler les yeux des petits et grands !

Bouquetin en Vanoise

Côté flore : des centaines d’espèces parmi les plus rares, notamment les célèbres edelweiss, qui poussent en altitude.

Je vous propose ci-dessous mon itinéraire détaillé pour le Tour des Glaciers de la Vanoise en 4 jours, avec photos à l’appui.

Jour 1 : Pralognan – Refuge du Col de la Vanoise (2517m)

Après s’être garé au parking du bouquetin, remontez vers le centre-ville direction le hameau de Barioz puis des Bieux. Rejoignez ensuite le hameau des Fontanettes grâce au GR55, puis empruntez le sentier qui monte à travers la forêt en direction du refuge des Barmettes.

parking du bouquetin

Le parking du bouquetin porte bien son nom

Je vous conseille de faire un petit détour pour passer le long du pont de bois près d’une jolie cascade, idéal pour une petite halte après 1 heure de montée.

Une fois au refute des Barmettes, continuez votre montée et contemplez une cascade gigantesque sur votre gauche.

Personnellement j’y ai pris mon casse-crôute, des vues comme celle-là on n’en voit pas tous les jours !

Vous arrivez ensuite au lac des vaches, ultra-connu dans le coin et très photogénique. Traversez-le grâce au chemin de pierre en son milieu.

lac-des-vaches

lac-des-vaches

Continuez votre chemin vers le col, tout en gardant une vue sur la Grande Casse, le pic le plus haut de la Vanoise. En haut, longez le Lac Long (vous pourrez observer des dizaines de marmottes mangeant le long du chemin) jusqu’au refuge du Col de la Vanoise, anciennement appelé « Felix Faure ».

Les marmottes qui gambadent

refuge-col-de-la-vanoise

Le refuge au crépuscule

Je vous invite à y dormir et manger, les repas étant copieux ! Pour ma part j’avais eu le droit à une soupe au curry et légumes, puis chili-con-carne avant de finir par une tarte.

Pendant que l’on mangeait, une famille de bouquetins était en train de brouter à quelques centaines de mètres… je me suis donc empressé d’aller les observer une fois le repas terminé !

bouquetin-col-vanoise

Récapitulatif journée 1 :

  • Altitude de départ : 1400m
  • Altitude d’arrivée : 2517m
  • Dénivelé : +1117m
  • Temps de marche : 4h

Pour information le bivouac est interdit à proximité du refuge, donc vous serez obliger de dormir dans les dortoirs.

Prix au refuge du Col de la Vanoise (juillet 2019) :

  • Nuitée : 25,20€
  • Repas du soir : 20€
  • Petit-déjeuner : 9€

Jour 2 : Refuge du Col de la Vanoise – Refuge de l’Arpont (2309m)

Après une nuit agitée en dortoir (je ne supporte pas les ronfleurs) et un bon petit dej, c’est reparti pour une longue journée direction de refuge de l’Arpont.

Le chemin entre 2 montagnes descend et longe le lac du Col de la Vanoise, avant d’offrir de superbes vues sur les montagnes en face, direction l’Ouest.

On arrive ensuite à un champ d’éboulis. Le chemin n’est plus visible, j’étais content d’avoir ma trace GPX !

En vrai, il suffit de suivre les cairns qui permettent de tracer le chemin et de ne pas se perdre

Continuez le long d’un sentier balcon offrant une jolie vue, et au bout de quelques heures vous arriverez au refuge de l’Arpont.

refuge-arpont-vanoise

Ici le bivouac est autorisé à proximité du refuge, mais il y a peu de places… donc dès que vous arrivez posez votre tente pour réserver votre place !

Récapitulatif journée 2 :

  • Altitude de départ : 2517m
  • Altitude d’arrivée : 2309m
  • Dénivelé : +250m, -455m
  • Temps de marche : 6h

Prix au refuge de l’Arpont (juillet 2019) :

  • Nuitée en bivouac : 5€
  • Repas du soir : 19,5€
  • Petit-déjeuner : 11€

Etant donné que je marche plus vite que la moyenne, je suis arrivé en début d’après-midi, il fallait donc passer le temps.

A 1h30 du refuge se trouve le lac de l’Arpont (2670m), où un glacier se jette dans un lac. J’ai donc posé les affaires au refuge et foncé direction le lac (que j’ai atteint en 35min).

La montée est assez sympa à travers les alpages, on y croise de nombreux bouquetins avant d’arriver au lac, où la vue est juste dingue !

Un glacier géant qui se jette dans un lac, on n’en croise pas tous les jours !

On peut même en faire le tour pour les plus courageux, voire on y trempe les pieds (l’eau est très très froide !)

lac de l'Arpont

Bref une jolie balade une fois que l’on est à l’Arpont, ca serait dommage de ne pas en profiter !

lac-arpont-vanoise

Jour 3 : Refuge de l’Arpont – Refuge de la Dent Parrachée (2511m)

Après une nuit fraîche car brumeuse, la journée s’annonce très longue. On démarre la randonnée à travers les nuages, en longeant le sentier avec de la descente vers le sud. On remonte ensuite vers la « combe de l’enfer » puis le flanc de la Dent Parrachée, en suivant le GR5.

cascade-vanoise

Après 3 heures de marche, on arrive dans les alpages du village d’Aussois, qui surplombent les 2 barrages de la station.

barrage-aussois

Vous la voyez la marmotte ?

Une dernière montée montée, un dernier effort est nécessaire pour monter au refuge de la Dent Parrachée… mais la vue à l’arrivée est dingue !

Assister à un approvisionnement de refuge c’est rare !

refuge-dent-parrachee-vanoise

Sur la terrasse du refuge, face à une vue à couper le souffle, la petite bière permet un réconfort nécessaire après cette longue journée !

Récapitulatif journée 3 :

  • Altitude de départ : 2309m
  • Altitude d’arrivée : 2520m
  • Dénivelé : +211m
  • Temps de marche : 7h

Comme la veille, un sentier monte vers un lac, le Lac du genepy (2906m), indiqué à 1h15 de marche. Je pose la tente et les affaires, c’est parti pour une petite marche pour finir la journée en beauté avec 500m de dénivelé positif !

Sur le chemin, je croise une famille de bouquetins (avec même des bébés), des solitaires, ce qui rend plus sympa la montée.

famille de bouquetins

Je ne vais pas vous le cacher : le lac du genepy n’a pas vraiment d’intérêt, il est presque asséché et est tout petit… après la balade reste sympa, je suis même monté sur la droite du lac pour atteindre les 3000m.

A faire si vous êtes dans le coin et s’il vous reste un peu de forces, mais pas indispensable.

Lac du Genepy - Vanoise

Le patron du refuge de la Dent Parrachée, Franck, est connu dans la région pour son accueil et son caractère. Et bien je dois dire que je l’ai adoré. Il est plein d’humour, souriant, a payé son apéro et son digestif (seul refuge à le faire), et le reste de l’équipe est adorable.

Le refuge de la Dent Parrachée : Vraiment un coup de cœur !

Prix au refuge de la Dent Parrachée (juillet 2019) :

  • Nuitée en bivouac : 5€
  • Repas du soir : 19€
  • Petit-déjeuner : 9€

bivouac-dent-parrachee-vanoise

La météo étant claire, je papote avec d’autres randonneurs afin de passer le temps et attendre 23h, dans le but de voir les étoiles et la voie lactée. Et bien on a été gâté !

voie-lactee-refuge-dent-parrachee

Jour 4 : Refuge de la Dent Parrachée – Pralognan

La nuit fut courte mais bonne, il est temps de prendre le petit-dej (à 6h30!!) et de repartir vers Pralognan-la-Vanoise.

Après une courte descente vers le vallon d’Aussois, on arrive en bas du Col de l’Aussois.

La montée ne semble pas longue, mais avec le sac de 14 kilos j’en ai bavé ! Pour faire 500m de D+ j’ai mis quasi 1h30… c’est vous dire le niveau ! La montée est très jolie, on longe des cascades, mais elle est super dure.

Une fois arrivé au col, je vous invite à faire un détour par la Pointe de l’Observatoire, à 20min de marche (en montée) et offrant une vue de dingue sur le massif des écrins, sur le Mont-Blanc et les glaciers de la Vanoise !

Pointe de l'Observatoire Vanoise

Sans doute la plus belle vue de mes 4 jours autour des glaciers de la Vanoise !

Il est temps de descendre vers la vallée et Pralognan, d’abord par un chemin rocailleux (qui casse bien les genoux) puis les alpages et des chemins d’herbe plus sympa.

T’as un problème toi ?

Les 8 derniers kilomètres, depuis le refuge du Roc de la Pêche jusqu’à Pralognan, m’ont semblé interminables, j’en avais plein les chaussures et le sentier n’a pas vraiment d’intérêt. Si vous avez encore de la motivation/force, vous pouvez le faire en longeant le ruisseau jusqu’à Pralo.

Mais si vous en avez marre, vous pouvez soit faire de l’autostop, soit prendre une navette jusqu’à la ville.

Récapitulatif journée 4 :

  • Altitude de départ : 2520m
  • Altitude d’arrivée : 1400m
  • Dénivelé : +800m, -1500m
  • Temps de marche : 7h30

Tour des Glaciers de la Vanoise en 4 jours : infos pratiques

Le parc naturel de la Vanoise a été créé en 1963, et est le premier parc national en France avec 530km2 et plus de 400 kilomètres de sentiers balisés !

  • Accès voiture : à Pralognan-en-Vanoise, se garer au parking du bouquetin (d’autres départs sont possibles à Aussois et Termignon)
  • Accès en train : TGV jusqu’à Moutiers-Salins puis navette jusqu’à Pralognan
  • Type d’itinéraire : boucle
  • Période conseillée : entre mi-juin et mi-septembre (voire mi-juillet et mi-août car jusqu’à mi-juillet il peut y avoir encore pas mal de neige)
    N’hésitez pas à regarder le site des guides de Pralognan pour vous assurer de l’état d’enneigement
  • Carte IGN : 3534 OT Trois Vallées Modane ou TopoGuide GR® La Vanoise – Parc national de la Vanoise
  • Trace GPX : voici la trace GPX pour le tour des glaciers de la Vanoise en 4 jours

Les refuges de la Vanoise

Il existe de nombreux refuges pour faire votre tour des glaciers de la Vanoise en 4 jours (ou plus). Le site officiel des refuges est assez complet et vous retrouverez toutes les infos nécessaires.

Voici les 3 refuges où j’ai dormi :

  • Refuge de l’Arpont : http://refuge-arpont.vanoise.com/ (bivouac autorisé)
  • Refuge de la Dent Parrachée : https://refugeladentparrachee.ffcam.fr/ (bivouac autorisé)
  • Refuge du Col de la Vanoise : https://refugecoldelavanoise.ffcam.fr/ (bivouac interdit)

Bivouac sur le Tour des glaciers de la Vanoise

Le parc des glaciers étant classé, il est interdit de camper n’importe où. Seul le bivouac reste autorisé près de certains refuges : Fond des Fours, Col du Palet, La Glière, Lacs Merlet, Le Carro, La Valette, La Dent Parrachée, Fond d’Aussois, Arpont, Leisse, Femma, La Martin, Turia

Pour les refuges autorisant le bivouac, une participation d’environ 5€ vous sera demandée en échange de l’accès aux commodités.

Carte du Tour des glaciers de la Vanoise

Le tour des glaciers se fait en général entre 4 et 7 jours. Vous pourrez le faire en 3 jours en allant très vite, ou au contraire le faire sur une semaine en faisant toutes les étapes et tous les refuges.

Voici la carte de mon itinéraire des glaciers en 4 jours soit 71 km :

parking du bouquetin

Mon chemin sur 4 jours

Voici aussi la carte du tour des glaciers de la Vanoise avec le chemin total soit plus de 80 km sur 6 jours :

carte-tour-glaciers

Source : maurienne-tourisme.com

Le Tour des Glaciers de la Vanoise en 4 jours, et en bivouac, est donc un trek absolument fou, avec des animaux, des vues à couper le souffle, des refuges plutôt sympas… bref je recommande définitivement !

By Nicolas, 13 août 2019
  • 4
4 Commentaires
  • Malicyel
    14 août 2019

    Très très sympa ce récit, belle aventure ! Et merci pour les infos #teamsansvoiture aussi, je note pour une future escapade !

    • Nicolas
      17 août 2019

      Avec plaisir, le tour des glaciers de la Vanoise est top et pas besoin de voiture même si ca reste toujours plus pratique

  • Cachot
    14 août 2019

    Salut c’était pour savoir si tu avais fait le grand tour? Je compte le faire dans trois semaines.
    Cordialement

    • Nicolas
      17 août 2019

      Salut ! Le tour total fait 81km en 5 jours, moi j’ai réduit à 71 pour le faire tenir sur 4 jours

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Suivez-moi sur Instagram !

@weekend_evasion